[Aujourd’hui le Maroc] Employabilité : Stagiaires.ma, 4 ans déjà !

Entre 2014 et aujourd’hui, le nombre d’étudiants inscrits est passé de 80.000 à plus de 140.000. 90.000 d’entre eux sont actifs. Le chiffre a progressé de plus de 75% entre 2014 et 2015.

La première plate-forme gratuite de mise en relation entre les étudiants et recruteurs Stagiaires.ma vient de boucler sa quatrième année d’activité. L’activité a enregistré depuis le démarrage plus de 140.000 étudiants accompagnés dans leur recherche de stage. «Stagiaires.ma a permis de faciliter l’accès au stage à plus de 38.000 étudiants sur les 12 derniers mois. Nous avons pu atteindre ce chiffre grâce à la simplification de la recherche de stagiaires pour les entreprises qui peuvent désormais trouver leur stagiaire en moins de 7 jours», déclare Youssef Elhammal, directeur fondateur de Stagiaires.ma. Selon les statistiques du Web, 16.000 managers sont utilisateurs de la plate-forme.

Entre 2014 et aujourd’hui, le nombre d’étudiants inscrits est passé de 80.000 à plus de 140.000. 90.000 d’entre eux sont actifs. Le chiffre a progressé de plus de 75% entre 2014 et 2015. Le nombre moyen d’offres diffusées sur le site est passé, quant à lui, à plus de 24.000 offres en 2015 contre 9.000 en 2014. Stagiaires.ma a généré plus de 1.700.000 pages vues par mois. Dans la foulée, la 3ème édition du baromètre des stages, rendu public en septembre 2015, avait déjà permis de mieux situer la relation entre stage et employabilité des jeunes lauréats.

«Plus un étudiant passe de stages pendant sa formation plus il a l’opportunité d’intégrer le marché de l’emploi», précise le fondateur de la plate-forme. Il a découlé du baromètre que «les entreprises recrutent, dans 89% des cas, des lauréats ayant accumulé au moins 4 stages dans le même métier». Enfin, l’analyse des tendances a permis de confirmer que «plus la période d’inactivité après obtention du diplôme est longue plus le risque de se trouver au chômage est grand». Et c’est à travers tous ces paramètres que la plate-forme a pu contribuer à l’accompagnement de plus de 30.000 lauréats dans le cadre de leur intégration dans le marché de l’emploi. Les ambitions sont grandes.

Le fondateur compte en 2017 lancer une plateforme dédiée spécialement aux écoles pour les aider à placer leurs étudiants en stages. Baptisée «Monitoring Ecole», la plateforme vise  à permettre aux écoles supérieures de suivre les étudiants pendant toutes les étapes de leur recherche de stage. «Toutes nos écoles partenaires ont compris qu’un étudiant qui réussit sa recherche de stage est un étudiant qui est prêt à intégrer le marché de l’emploi. C’est pour cette raison que nous mettons à leur disposition des outils de monitoring pour un meilleur suivi de leurs étudiants pendant leur recherche de stage», poursuit Youssef Elhammal. Les 48 écoles partenaires devraient accélérer le processus et atteindre les objectifs. Bref, les développements vont bon train dans un contexte où l’employabilité représente une des préoccupations, la plus inquiétante, du moment. Les enjeux sont réels quand on connaît le taux de chômage et les difficultés des entreprises à recruter. Les initiatives de ce genre devront être multipliées pour faciliter les connexions entre les différentes parties prenantes.

 

Article source http://bit.ly/1qCB0jh